top of page

Sème-mantique

Seul le sème sème l'amour. C'est même pour ça qu'il ne cesse pas de se dire, puisqu'il est justement le sème qui nous a semé. Il nous a semé, oui, moissonné, oui, et fait sonner le moi de cet air qui nous invite à le taire, mais aussi à la fête, à célébrer le seul fait de rompre le silence, à nous gorger des nourritures terrestres, qui plus jamais ne pourront taire l'êstre, dont l'estrée est la lettre. Et si le sème nous a semé, il nous a semé à jamais de son labyrinthe, de son labile babil abyssal qui nous éreinte à poursuivre l'amour à la lettre jusqu'à l'âme mourante. Derrière le sème, il n'y a qu'un trait c'est là l'unique scène du sème? Qu'à la différence d'un seul, s'aime devienne s'haine, et qu'on ne s'aime qu'à la condition de s'hainer un petit peu dans l'autre. Et dans l'Autre qui nous a mis en scène et en selle; oui, celle qui scella, qui cela et recela cela qui s'aile au vent de nos semences, qui se font mancies et mensonges à n'en plus finir.

Posts récents

Voir tout

L'origine du Mal

"Et là, j'ai lu "qu'au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu. Tout a été fait par lui, et rien sans lui. Ce qui a été fait est vie en lui, et la vie était la lumière des hommes. Et la

Ce Moment

Chez toute femme qui s'éprend des choses de l'amour se révèle à qui sait le voir Ce Moment de déraison absolue qui est appel à l'impossible de la jouissance. Aux esprits sensibles assez dissimulateurs

Le savoir de l'Inconscient

L'inconscient est un savoir. Un savoir insu du sujet qui le parle, lui, le sujet, et lui parle de la vérité qui le cause. Ce savoir se constitue de signifiants articulés; d'inscriptions relevant toujo

Comments


bottom of page